LE VERTIGE POSITIONNEL BÉNIN

Le vertige positionnel bénin est un vertige habituellement très intense et de courte durée (moins de 1 minutes), typiquement plus sévère le matin, au lever. Il est provoqué par des changements brusque de position de tête tels:

  • se lever ou se coucher (canal postérieur et antérieur semi-circulaire de l’oreille interne impliqué);
  • se pencher en avant ou se relever (canal antérieur et postérieur impliqué);
  • regarder en l’air;
  • se tourner dans son lit;
  • habituellement il y a une réduction de la vitesse du ou des mouvements provocateurs.

Symptômes : Vertiges, étourdissements, nausées associées aux crises (parfois vomissements) ou autres plaintes neuro-végétatives. Perte d’équilibre durant et parfois entre les crises.

Signe : Nystagmus caractéristiques selon les canaux impliqués

Pathophysiologie : Les otoconies (cristaux de carbonates de calcium) sont délogés de l’utricule (partie du système vestibulaire), soit par trauma ou idiopathique. Les otoconies migrent lors des mouvements ou positions maintenues de la tête quand ils se logent dans le canal. Il se produit alors une hyperfonction dans le canal impliqué. C’est cela qui cause le vertige.

Traitement : Une série de manoeuvres sont exécutées par le physiothérapeute pour determiner quel canal est en cause. Une fois le canal fautif identifié, le physiothérapeute effectuera avec le patient la manoeuvre qui permettra aux otoconies de retourner dans l’ampoule (partie du système vertibulaire ou devrait être les otoconies en tant normal) et ainsi faire disparaître le vertige. Un exercice à la maison est parfois enseigné afin d’éviter les récidives. Ce genre de problèmes nécessite 3-4 séances tout dépendamment du nombre de canaux semi-circulaire impliqués et si la personne souffre de conditions associées aux vertiges postitionnels c’est à dire présence d`un problème vetibulaire central et/ou d’oscillopsie.

Il est fortement recommendé de prendre du gravol avant la première séance si la personne souffre beaucoup de nausées ou vomissements.

Le rendez-vous doit être pris au moins 6 heures avant le couché car la personne doit éviter de se coucher pour une période de 6 hrs au moins après le traitement.

  • Incidence générale : La pathologie vestibulaire la plus fréquente
  • Age : Augmentation après 55 ans
  • Ratio femme/home: 2:1
  • Étiologie:
  • Primaire : Idiopathique: 50-60% des cas donc pas de cause déterminé, lien probable avec ostéoporose/ostéopénie, prise d`anovulants, haute tension artérielle, hyperlipidémie.
  • Secondaire : Trauma 20 % des cas, associées à d’autres physiopatho vestibulaires: labyrinthites, IVBT, neuronites, maladies de Ménières, migraines post-op (période d`immobilisation 4%.

Localisation de la lithiase dans les canaux:

  • Postérieurs: 60-90%
  • Horizontaux: 5-20%
  • Antérieurs: 1-20%
  • Nombres de canaux et de côtés impliqués
  • Unilatéral simple: 1 canal affecté dans 70% des cas
  • Unilatéraux multiples ou mixtes (2 canaux ou + par côté = 20%
  • Bilatéraux (1 canal par côté) = 10%

Les atteintes multiples sont plus fréquentes après un trauma.

Les récidives : À long terme, affecte une personne sur deux. Si présente apparaissent à 80% dans la première année suivant le traitement, les risques sont plus élevés si : 3 épisodes de vertiges avant le premier traitement, vertige présent dans le sixième décade de vie, femme plus grand que homme.

Notes tire du cours d’Alain Godbout.